CR Marathon de Paris 2016 "Patrick"

11 avril 2016 - 10:05

Ne lisez pas tout, même s'il n'y a que du vécu.

Je vous donne le résumé tout de suite de cette diatribe (ouhaa, ça c'est un joli mot s'il est bien placé tant mieux, sinon tant pis), sinon bon courage. Car celui qui m'envoie un truc aussi long jamais il me double sur la prochaine course.

''Juste merci à tous pour vos encouragements et rien que pour ça, je reviendrai l'année prochaine.

Merci
Le Kényan blanc''


Après une journée de récup bien méritée au Grand Hôtel de Cabourg offert par l'organisation, me voila de retour au boulot.

Je voulais faire 3h30 moins 3 minutes et au final je fais 3h32'59''78 et cette année c'est le temps qu'il fallait faire pour être le champion du monde des 3h33' et je l'ai fait. Trop fort ce Patrick.

Un peu de soleil, une petite douleur au dos sur les 5 derniers kilomètres, des millions d'officionados (des connaisseurs quoi) sur le bord du chemin scandant à tue-tête et en boucle ''bravo Patrick''  et hop 42,195 km en moins de temps qu'il faut pour le lire.
Sur le podium (je fais quand même 2ème V2) devant cette foule immense et en délire, n'ayons pas peur des mots, je me sentais chez moi, dans ma salle à manger , sur mon balcon pour être plus précis, tant et si bien que d'un seul coup, au moment ou je sentais cette émotion qui commençait à m'envahir, une voix (sans aucune émotion) me heurta de plein fouet ''tu comptes te doucher à qu'elle heure'' ouhaaa, en fait j'étais vraiment dans ma salle à manger et je venais de me faire percuter par un 35 tonnes... Je vous passe les détails aucune compassion pour l'effort surhumain que je venais d'accomplir mais ... bref passons !!

Après une petite sieste bien méritée, j'ai pris des nouvelles de mes coéquipiers chacun avec son vécu et son ressenti.

Les encouragements oh que c'est bon d'être encourager et ça commence dès le début, après avoir échapper à un ou deux croches-pattes, toujours le premier sur le parcours j'ai nommé
- El Hadi (2 fois, une fois à l'aller 6ème km, à l'entrée de la rue du Fbg Saint-Antoine et au 22éme en face de l'opéra Bastille et du 6ème km toujours à la même place depuis une dizaine d'années, c'est toujours rassurant de savoir qu'on va t'entendre..puis c'est au tour de
- Philippe (toujours là pour nous supporter et 2 fois s'il vous plaît 20ème km et 35ème/36ème),
- Gabriel qui me prend en photo au moins 2 fois mais sûr vers le 18ème, n'oubliez pas d'acheter Jogging international la semaine prochaine on devrait parler de moi et peut-être du marathon. Ensuite
- Olivier (le bénévole, ou l'aventurier) un peu avant le semi, de toute façon il est sur toutes les courses soit il court soit il ''bénévole''. Puis oh, 2 lève tard, alors que j'ai presque fini mon marathon
- Ymad et Romain avec El hadi seulement au 22ème, vous étiez où quand je suis passé à 9h25, il y avait des problèmes de métro le matin de bonne heure ? Merci les gars. Et
- Au 30ème, un cri strident ...  ''Allé Patrick (alors je cherche dans la foule cette voix féminine, que je connais, avec un accent assez prononcé, tiens, tiens peut-être une cousine de Fernando ou une migrante qui a dû loupé le ferry pour des vacances en Turquie,) yé souis la'' oh la, qué tal mais c'est Laura Esmeralda de Espana du Csc Clichy merci Laura. Et je peux vous dire que Laura Esmeralda de Espana du Csc Clichy quand elle vous encourage, y'a du coffre, autour d'elle il n'y a en a pas un qui l'a ramène t'es trop géniale. Laura !!!
- Puis plus rien, jusqu'à la piscine Molitor ou une moto avec cameraman s'arrête à coté de moi. Je me recoiffe, redresse mes épaules, reprend une foulée aérienne en regardant le plus loin possible et la question arrive ''Comment vous sentez vous, Valérie ?'' Parfois euh non, souvent, c'est dur d'être un homme. Valérie était en train de me dépasser...
- Oh mais revoilà Gabriel (Supermen pour moi ce jour là, merci Gabi, j'ai autant appris en 2 km qu'en 15 marathons (et à MOI, on ne m'en apprend pas comme ça, car  je suis deja très fort MOI et ça va me servir pour les autres marathons, il faut vraiment qu'on rediscute..), on est au 35ème, pendant 2 km il m'accompagne, super tout simplement super, tu t'attends à ne plus voir personne et tout d'un coup le meilleur sur le tour de piste (car on ne l'a pas encore vu sur une vraie course mais ça viendra (c'est un peu notre Benzema très fort au Réal et en touriste en équipe de France)) qui t'accompagne, qui t'encourage et qui te conseille ''relance, rattrape le gars avec le tee shirt rouge'', dès que tu arrives sur lui 2ème sommation, ''on rattrape le gars avec la casquette bleue'', sitôt fait ''on ne lâche rien on rattrape le gars avec...'' oh la, on se calme, toi tu sors du bois, tu me bouscules et moi je viens d'en faire 35, alors ... alors ... et bé,  comme si de rien n'était, il fait celui qui n'entend rien et  nous revoilà parti à la chasse des gars et des garces (féminin de gars) bon d'accord et des filles qui me précèdent. Mais le Gabi, tu l'écoutes tu finis premier des 3h19. Merci Gabi,
- Au fait, après l'épingle du 35ème Philippe est dans la montée, juste à la sortie du virage, il me semble, ''Allez Patrick, Fabrice est devant, juste devant'' on ne doit pas avoir la même notion du ''juste devant'', quand tu connais les perfs du Fab il est gentil Philippe il veut me faire comprendre que je fais une bonne course, ok Philippe merci Phillippe.
- A ce moment, je suis deja avec Gabi mais personne à rattraper ou à doubler alors il s'emmerde un peu le Gabi (on doit être à 11 km/h) à part tout faire pour que je reste dans ma course, bien concentré, alors comme il fait un peu chaud il ramasse les bouteilles d'eau qui sont parterre ''mouille toi les bras , les jambes il me donne des ordres le gars, on voit qu'il n'a pas encore d'ado à la maison, fais-ci, fais-ça, attend quand tu auras des mômes tu va comprendre la vraie vie TOI. Et recommence ''mouille toi les bras , les jambes , la tête '' ah non pas les cheveux et la photo à l'arrivée, on ne joue pas avec les cheveux de Bobo.
- Et la d'un coup je vois notre Fabrice, arrêté, les bras ballants, complètement défait. En fait avec Philippe on a vraiment la même notion de l'expression ''juste devant''. Je savais même plus quoi faire, j'ai eu un temps d'hésitation, je me demandais si j'avais le droit de le doubler. Purée j'étais choqué, j'aurais tellement préféré que ce soit LE Stéph, vous savez le ''WARRIOR'', FUMER le WARRIOR, ça oh ouhais ça, ça doit vraiment être le pied (je saurai être patient) mais Fabrice, il est gentil Fabrice, un peu dépité je l'ai abandonné aidé par un Gabi qui me faisait comprendre qu'on ne pouvait plus rien faire pour lui, au fait, il arrivé Fabrice ?
- Vers le 37éme (3h02'32''03) Gabi me souhaite une bonne fin de course j'étais encore en moins de 3h30.
- Mais c'est qu'il y avait encore du monde pour m'encourager, bon c'est un concours de circonstance, d'abord et merci à la femme et le fils de Fabrice, nous sommes au 38ème ''pouis'' (en français c'est ''puis'' mais vous allez comprendre) la femme dé Fernando, merci aussi Liliane pour tes encouragements.
- Et enfin les derniers encouragements du peuple de Paris (les Parisiens, les Provinciaux et les nombreux Touristes ce jour là) qui adorent nous encourager, pour nos 195 derniers mètres. Et en plus c'est super sympa... L'arrivée est là, me tend les bras, alors je m'arrête, me redresse, sors mon peigne, ma brosse, et la, je vous jure c'était vraiment la foule en délire, ils tapaient sur les palissades, me recoiffe non, je plaisante...
Et hop dans un dernier élan passe la ligne d'arrivée en 3h32'59''78. Bravo Patrick !! Petit échange entre Patrick 1 et Patrick 2 à l'arrivée un peu fatigué.
Lui 1 ''écrit le encore une fois rien qu'une'' ; lui 2 ''non'' ; lui 1 ''allez'' ; lui 2 ''d'accord mais rien qu'une'' Bravo Patrick ahhh ça fait du bien. lui 1 ''encore une dernière fois'' ; lui 2 ''puisque tu insistes'' Bravo Patrick ; Bravo Patrick ; Bravo Patrick ... J'ai pas pu résister. J'adore vous devriez essayer de temps en temps mais vous laissez pas Patrick, vous mettez votre prénom...

Merci aussi à tous ceux qui ont eu une pensée pour nous, qui n'ont pas pu se déplacer et qui ont donc cessé toute activité pendant le temps de notre course pour être encore plus en communion avec nous, (quand on sait que certains ont osé faire le parcours en 5 heures alors que je vous jure qu'on peut le faire en beaucoup moins, c'est manquer de respect pour tous ceux qui ont eu une pensée pour nous, car, je sais 5 heures sans rien faire c'est long encore que vous étiez en communion, en méditation, sauf que ceux qui courent, c'est pas long pour eux 5 heures, ils s'amusent à compter ceux qui les dépassent,  mais ce soir vous pourrez vous venger ils devraient aussi être là pour tenter de vous expliquer pourquoi ils ont pris autant de temps à courir aussi longtemps, peut-être voulaient ils rentabiliser le coups de l'inscription.)

Merci aussi à ma tendre et chère épouse qui non seulement m'a accompagné et est revenu me chercher. Ouff !! C'est elle la FORCE qui est en MOI. C'est beau dit comme ça mon Patounet. Séche la larme qui perle le long de ta joueouhouhou.

Bravo à tous mes ''compagnons'' de route. A Rarip pour qui c'était le premier bravo. Pour tous les autres
On a couru, on a marché, on a pleuré ou presque, on a découvert, on a encore appris, on a certainement pas laché et  la prochaine fois on reviendra encore plus fort.
Emilie, Rarip, Faiçal, Maurice, Philippe, Stéphane, Olivier (Ta Gueule), Fabrice, Fernando on l'a fait. FELICITATIONS.

Bravo aussi à Franck qui malgré un pépin physique survenu avant le 30ème fini son marathon de Cheverny en moins de 3h30. Encore un maillot de Clichy bien porté. Parfois on ne fait pas les chronos qu'on veut mais, est ce vraiment le plus important ? Sache que tes meilleurs chronos sont à venir un peu comme pour la plupart d'entre nous.

Bon marathon aux prochains athlètes, à commencer par Ben la semaine parchaine qui représentera nos couleurs à Rome, puis suivra Loïc à Madrid et enfin Ymad, Romain et Fred à Melun en attendant à la rentrée Rachid à Chicago I think.

Et pour finir comme j'aime assez me répéter.

''Juste merci à tous pour vos encouragements et rien que pour ça, je reviendrai l'année prochaine.

Merci
Le Kényan blanc''

Commentaires

Le marathon de la Rochelle et 2 autres 1 mois
Le semi marathon de Boulogne : résumé 1 mois
le test VMA lance la saison ! et les athlètes retrouvent leur stade 1 mois
CS Clichy Athletisme 1 mois
saison 2017 : nouvelles photos 1 mois
saison 2017 1 mois
Rachid ZEDOUTI est devenu membre 2 mois
Isabelle Serpin est devenu membre 3 mois
Pensez à votre certificat médical ! et 2 autres 3 mois
Reprise de l'entrainement (adulte) le 06 septembre, à 19h00 - Rdvs devant le stade Racine 3 mois
loic dugueperoux est devenu membre 3 mois
CR Semi-Mrathon de Bordeaux "Sébastien" et 3 autres 8 mois
Anasia Bader est devenu membre 8 mois
Anasia Bader est devenu membre 1 an
Gabriel Terrassoux est devenu membre 1 an